Veuillez entrer votre date de naissance pour un accès complet.

Qui sommes-nous?

Irrésistiblement attiré par le Népal depuis mon plus jeune âge, j'y suis parti seul dès ma vingtième année. Les temples en pagode des Newars de la vallée de Katmandou, les rizières en terrasses et les montagnes magiques m'ont vite envoûté. Aussi, j'ai eu la grande chance de passer mes premières semaines au Népal avec des Népalais et de m'immerger totalement dans leur univers. Les liens très forts avec cette famille adoptive m'ont poussé à revenir chaque année, certain que mon avenir se jouerait là-bas, dans ce pays si lointain mais si proche de mon cœur.

Après avoir étudié le népalais et l'hindi à l'Institut des langues et civilisations orientales de Paris, j'ai commencé à travailler comme guide de trekking au Népal, au Ladakh-Zanskar, en Birmanie, en Indonésie, co-réalisé plusieurs documentaires sur des pèlerinages bouddhistes pour France 2, et contribué à plusieurs guides sur le Népal.

Suite au conflit armé entre le gouvernement du Népal et les maoïstes, j'ai rejoint en 2005 le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), dont la mission est de protéger et d'assister les victimes du conflit. J'ai débuté comme interprète de népalais et de hindi, continué comme délégué puis coordinateur des équipes au Népal, et réalisé quatre documentaires sur les familles de personnes disparues en relation avec le conflit. Cette décennie passée au CICR a été remplie d'expériences fortes, pleines de sens, et m'a confronté à l'autre réalité du Népal, loin d'un pays idyllique et fantasmé. Cette période m’a également permis d’explorer la quasi-totalité des districts népalais et de rencontrer leur nombreux acteurs : villageois, porteurs d’armes, autorités, hommes politiques, religieux – toute la palette contrastée d’un pays emporté par le tumulte de l’histoire.

C'est aussi au Népal que j'ai rencontré Emma. Née en Australie, Emma a consacré de nombreuses années à assouvir sa passion avec un dévouement incroyable : aider les enfants défavorisés en soutenant leur scolarité, les réinsérer autant que possible avec leur famille ou les accueillir dans son centre non loin de Katmandou. Depuis 2005, Emma continue de diriger son organisation « Sunrise » avec le même dévouement. Après nous être mariés sur l'île déserte de Monriki aux Fidji, nous avons eu la chance d'avoir deux adorables enfants : Amaya et Louis.

Après plusieurs années d'« exil » (de mission en mission pour le CICR aux îles Fidji, aux îles Salomon, à Vanuatu, à Samoa, au Liban et en Arménie, rythmées par des allers-retours entre le Népal, la France et l'Australie), notre volonté de renouer des liens plus profonds avec le Népal a bien sûr prévalu.

Mon amour pour ce pays, ses habitants, sa culture unique et ses paysages grandioses ne m'ont jamais quitté. Intrinsèquement, le Népal fait partie de ma vie et c’est tout naturellement que l’idée d'en partager les trésors m’est venue. C'est ainsi qu'HIMALAY'ART est né.

Depuis près de trente ans, j'ai visité d'innombrables boutiques et artistes au Népal. Fort de cette longue expérience, j'ai sélectionné avec le plus grand soin quelques pièces uniques d'art et d'artisanat. A travers ces œuvres, j'espère qu'HIMALAY'ART pourra contribuer à faire connaître le patrimoine artistique, unique au monde, des Newars, qui ont si profondément influencé l'art himalayen.

Avec ma famille, nous nous sommes finalement installés tout près du lac d'Annecy, dans un chalet « népalisé ». Chaque année, nous retournons en Australie et bien sûr au Népal – une extension naturelle de nos cœurs où nos destins se sont liés.

 

Arnaud Galent